BÉNÉVOLES

L'existence du Social Good Accelerator dépend avant tout de bénévoles engagés. Découvrez ceux qui donnent de leur personne pour une économie sociale numérique plus juste et plus inclusive.

La courte existence de l'association, et sa croissance, sont rendues possibles par l'engagement sans faille de nos bénévoles. Sans eux, rien de tout cela n'aurait été possible. Co-construction de projets, engagement quotidien, interventions : regardez ce que nous avons fait ensemble.

Au fait, comme Erwan, Trish ou Sam, vous pouvez aussi rejoindre les rangs des volontaires, construire des projets avec nous et apparaître sur cette page 😉

Erwan

Co-fondateur de >Contournement>, Erwan informe et forme sur les outils no-code. Il est animé par la volonté de démocratiser et de rendre accessible le codage au plus grand nombre. Pour lui, les outils no-code n'ont pas la place qu'ils méritent dans nos économies numériques.  C'est pourquoi Erwan a co-créé le Social Tech Atlas, qui répertorie plus de 1000 organisations Social Tech en Europe. Jetez-y un oeil!

Hélène

En dehors de ses qualités de consultante, Hélène a plus d’une corde à son arc. Sensible aux thématiques que le Social Good Accelerator défend, elle apporte une aide solide à la gestion de la vie associative et dans les projets. Hélène intervient notamment dans l’asso pour nous aider à créer des supports de communication, à produire des analyses critiques et plus généralement à épauler l’équipe quand on l’appelle à la rescousse !

Sam

Au Fantastique Bazar, Sam est le directeur technique de l'équipe. Au Social Good Accelerator, il reste plus ou moins dans le même état d’esprit. Il vient surtout nous porter une aide d’urgence quand le site même sur lequel vous vous trouvez vient à bugger. Bref, vous l’aurez compris, même s’il ne se nourrit pas à la kryptonite, Sam est le super-héros du site du Social Good Accelerator !

Trish

Une vraie pro de la communication, Trish a participé au lancement de la fusée Social Good Accelerator lors de son stage de fin d’études en 2018. Depuis, elle a décidé de ne plus quitter le navire. Entre tous ses engagements, elle intervient pour appuyer l’équipe du SOGA sur la stratégie de communication à adopter. Elle mentore aussi les stagiaires qui lui succèdent pour qu’ils et elles deviennent des communicants aguerris comme elle !

Arthur

Entre deux cours de musique, Arthur a rejoint le Social Good Accelerator en 2021, convaincu des thématique que nous défendions. Il a co-construit avec d’autres bénévoles le Social Tech Atlas en agrégeant plusieurs bases de données à cette cartographie, avant de les rendre conforme avec le RGPD. En d’autres termes, sans Arthur, cette carte interactive serait bien mince !

Louise

Bénévole sur le projet Social Tech Atlas, Louise est l’incarnation humaine du no-code comme un outil accessible. Pour la petite histoire, elle avait des connaissances en codage proches du néant avant de s’attaquer à la construction de l’appli de cette cartographie interactive. En quelques semaines, elle a pris la recette miracle de >Contournement> pour être une experte en création d’applis. Louise peut maintenant vous former au no-code. Impressionnant, non ?

Lucie

Une véritable pionnière du Social Good Accelerator, Lucie a toujours été aux côtés de l’asso pour lui venir à la rescousse. Pour la faire courte, elle est directrice de communication chez microDON. En d’autres termes, elle est un atout majeur pour toute l’asso dans les projets que nous menons. Par exemple, elle fait partie du comité de pilotage de la Social Good Week, et nous concocte à ce titre des pépites d’éléments de communication. Merci pour ton engagement Lucie !

Charlie

Comme Lucie, Charlie est lui aussi un des membres fondateurs du Social Good Accelerator. Il forme avec elle un duo de choc dans le comité de pilotage de la Social Good Week. Son regard critique nous permet de relancer au mieux la Social Good Week, qui fut d’ailleurs co-organisée par lui-même la dernière fois en 2018, pour la petite anecdote. Bref, merci à toi de te relancer dans l’arène !

Patricia

Pour créer le Social Tech Atlas, on ne manquait pas de bras grâce à Patricia ! Le temps qu’elle a accordé au projet était focalisé sur la capture de données, puis sur la structuration et l’étude de la base de données. Elle a aussi apporté plusieurs modifications et évolutions pour les nouvelles versions de la cartographie. Un tel engagement est une inspiration pour toutes et tous !

Vous pouvez aussi...