Avant d’aller plus loin : ici un lexique des termes utilisés.

Constat : pourquoi les consultations tech de la Commission européenne sont primordiales pour les acteurs de l’ESS ?


En février 2020, la Commission européenne a ouvert deux consultations sur des stratégies d’une importance capitale pour l’avenir de l’Europe


Les organisations et citoyens européens doivent y répondre avant le 31 mai (Données) et le 14 juin 2020 (IA) via des questionnaires en ligne, après avoir pris connaissance des deux livres blancs ayant été publiés en amont de ces consultations.


Dans le cadre de nos missions, nous avons souhaité fédérer nos forces pour aider et inciter les acteurs de l’Economie sociale et solidaire européenne à y participer.


Les stratégies de la Commission européenne sur les données et sur l’Intelligence Artificielle (IA) sont liées et tout à fait déterminantes pour le développement et l’avenir du modèle européen. Si l’on souhaite construire une économie numérique plus inclusive, durable et respectueuse des droits fondamentaux, distincte des modèles chinois et étasuniens, les acteurs de l’Economie sociale et solidaire – en première ligne comme le montre la crise du Covid19 – doivent s’en emparer.


Or à date, les acteurs européens de l’économie sociale ne sont pas spécifiquement visés/ne se mobilisent pas suffisamment pour répondre aux consultations européennes alors que, sur les sujets numériques :



    • Ils sont producteurs de données clefs pour les enjeux que l’UE priorise, tels que la santé, la transition écologique, la vitalité démocratique, etc


    • Ils identifient des enjeux d’intérêt général essentiels pour une tech plus responsable et inclusive
    • Ils mettent en oeuvre des innovations sociales et environnementales



Les organisations de l’ESS utilisent ou ont vocation à utiliser de l’IA : parmi elles, ont trouve aussi acteurs d’une tech inclusive voire alternative et idéalement ils devraient être impliqués et consultés dans la production d’IA, pour pouvoir proposer des contre-modèles/ des algorithmes différenciés et proches de leurs valeurs.


Les acteurs de l’utilité sociale peuvent jouer un rôle de contributeurs pour élaborer les labels « humains et éthiques » et jouer un rôle de tiers de confiance pour les attribuer. On ne peut les écarter comme représentants de la société civile. 


 


Objectifs de cette consultation du SOGA EU


Nos quatre objectifs pour l’ESS européenne au travers de cette consultation :



    • Encourager les membres de l’économie sociale et solidaire européenne à répondre massivement au questionnaire sur la stratégie européenne sur les données


    • Adapter/rendre accessible le questionnaire pour la consultation IA et reprendre chaque action proposée dans chacun des axes


    • Rendre visible les besoins et la contribution possible des acteurs de l’utilité sociale à une stratégie européenne Data et IA, sous deux aspects : commentaire et priorisation des actions selon les besoins et compétences des acteurs du secteur de l’utilité sociale


    • Proposer une réponse collective et une prise de position argumentée



 

Cibles de la consultation du SOGA EU


1. Des startups et PME européennes d’utilité sociale qui ont la Tech au coeur de leur modèle d’activité 


2. Des chief digital officers de grandes assos / Fondations


3. Des chercheuses et chercheurs qui ont une approche juridique, sociologique, etc

Documents à disposition des acteurs de l’ESS par le SOGA EU :

Ressources : 

Before reading what follows : Find here our lexicon of terms used for the consultation. 

Why are the European Commission’s tech consultations crucial for the Social Economy & Civil society organisations?


In February 2020, the European Commission opened two consultations on strategies of key importance for Europe’s future.


European organisations and citizens must respond before May 31 (Data), and June 14 2020 (AI) via an online survey after having read the two White Books.


Within the framework of our missions, we wanted to join forces and help encourage the actors of the European Circular Economy to participate.


The European Commission’s strategies on data and AI are interlinked and quite decisive for the development and future of the European Model. If we wish to build a more inclusive, sustainable, digital economy that respects fundamental human rights and is distinctly different from the Chinese and American models, the actors of the Circular Economy – as shown in the front during the Covid crisis19 – must lead it.


However, to date, European Circular Economy actors are not specifically targeted, nor sufficiently consulted to respond to European consultations on Tech issues, whereas:



    • They are the producers of key data on the issues that the EU is prioritizing, such as health, ecological transition, etc.


    • They identify issues of general interest that are essential for a more responsible and inclusive technology.
    • They implement social and environmental innovations



Social Economy & Civil society organisations use already, or are likely to use AI: among them, have also found actors of an inclusive or even alternative tech and ideally they should be involved in the production of AI, to be able to propose counter-models / algorithms that are differentiated and close to their values, in order propose different counter-models/algorithms that are close to their values.


Social utility actors can contribute in developing « humane and ethical » labels and act as trusted third parties in awarding them. They cannot be dismissed as representatives of civil society.


 


Goals of this SOGA EU consultation 


Our three objectives for European Circular Economy actors through this consultation:




    • Make the AI survey accessible and include each action proposed in each of the axes


    • Show the contribution that could be made by social utility actors, under two aspects: 1) Prioritization of actions according to the needs of the social utility sector and 2) Comment on the actions proposed to better integrate the needs and skills of social utility actors.


    • Propose a collective response in a well-argued policy paper



 


Targets of SOGA EU consultation


1. European start-ups and social SMEs which have technology at the heart of their business model


2. Chief Digital Officers of large nonprofit’s/foundations


3. Researchers with a legal approach

 

Documents available to Social Economy and Civil Society stakeholders through SOGA EU: 

Resources :